Railfanning au Québec
End Of Train Monitor
TIBS, FRED, EOT

Depuis la disparition des fourgons de queue (caboose), l'arrière du train est maintenant surveillé par un appareil radiocommandé. EOT, TIBS et FRED sont tous des synonymes du même appareil. Cet appareil fournit des données à une unité placée dans la cabine de la locomotive, sous la gouverne du mécanicien.

Données

Quelles sont les données qui sont échangées entre les deux unités, celle de la locomotive et celle à l'arrière du train? Notamment: le numéro de l'unité (unique à chaque unité arrière. L'unité à l'avant a un numéro variable pour s'ajuster à chaque unité arrière.), la pression d'air de la conduite principale, l'état de batterie de l'unité arrière, le mouvement du dernier wagon (si l'arrière du train bouge, ou non), et lorsqu'elle en est munie, l'état de son clignotant. Les autres données varient selon les modèles.

Radio

Pour le railfan, la beauté de la chose, c'est que les données sont échangées par ondes radio. Et donc, captables! À l'aide d'une radioamateur munie d'une sortie de donnée, d'un ordinateur portable et du logiciel EOT Monitor (disponible ici), on peut voir les données échangées entre les deux unités du train. On doit cependant être très près du train (moins d'un mille), car le signal est très faible.

Pour en savoir plus sur le principe de la captation de ces signaux, voyez la page sur l'ATCS du site "La signalisation ferroviaire".